02 mars 2014

Plusieurs essais dans le style aborigène

Il y a quelques jours, le site CREAVEA m'a proposé de tester des pains de pâte polymère de la marque FIMO pour vous faire partager mes impressions. Comme j'aime les défis et que j'étais assez curieuse de voir qu'est-ce que je pourrais découvrir de nouveau dans ces pains de Fimo j'ai accepté la proposition.

J'ai donc choisi 4 couleurs parmi toutes celles proposées sur le site. De la Fimo CLASSIC dans le coloris N°17 jaune ocre et de la Fimo SOFT dans les coloris N°42 orange mandarine, N°24 rouge indien et N°75 marron chocolat.

En recevant les pains de Fimo à la maison, j'ai été un peu déçue par la couleur jaune ocre que j'imaginais moins vert. Mais l'ensemble conviendra parfaitement pour ce que je souhaitais en faire.

 

W_DSC00420

W_DSC00419

 

Ces couleurs n'ont pas été choisies par hasard, j'ai depuis un moment dans l'idée de réaliser des bijoux dans un esprit aborigène, c'était donc ici une bonne occasion de m'y mettre. Si vous ne connaissez pas l'art aborigène, il s'agit de ces peintures représentant des formes géométriques à l'aide de petits points avec un nombre de couleurs assez réduit. Cela parait très simple parce que le résultat donne l'impression de dessins d'enfants, mais en réalité, c'est un art très difficile pour que chacun des points soit placé exactement au bon endroit et de la bonne taille dans un ensemble devant représenter quelque chose. Un rapide tour sur la toile vous rafraîchira la mémoire

Je n'avais pas encore réfléchi à la meilleure manière d'obtenir le résultat j'ai donc entrepris d'en tester plusieurs.

La pâte m'a semblé étonnamment souple et malléable par rapport aux pains de FIMO que j'ai à la maison. A peine quelques tours dans la main pour la réchauffer et elle était prête à travailler. J'ai été très agréablement surprise. Même que je me demande si je n'y ai pas pris goût (ça va me faire drôle en réutilisant tous les pains que j'ai à la maison). Je me suis donc mise au travail avec beaucoup de plaisir.

J'ai commencé par utiliser mon extrudeur (tous les modèles et accessoires sont sur cette page) en mettant la couleur centrale dans une proportion plus grande (je souhaitais avoir un centre rouge et les contours en chocolat.

 

W_DSC00421

Dans les faits, ça fonctionne plutôt bien ...

 

W_DSC00423

... mais j'ai obtenu aussi un centre chocolat dans la couleur.

 

W_DSC00425

Ce n'est pas moche, mais ce n'est pas exactement ce que je voulais.

Je me suis donc lancée dans la réalisation de colombins de couleur, enroulés dans un plaque coloris chocolat.

 

W_DSC00426

Cette fois-ci, ma section circulaire était complètement perdues lorsque mes colombins ont été réunis. J'ai plutôt obtenu un effet d'alvéoles d'abeilles. J'ai donc réuni tous mes colombins, les gros "roulés à la main" et les petits de l'extrudeur pour obtenir une belle cane colorée. Il aurait peut-être fallu que j'utilise un disque dont le trou est hexagonal et non circulaire (mémo pour moi : à tester). 

W_DSC00427

Avec cette cane (une partie seulement) et des restes de mes travaux du jour, j'ai réalisé des perles en forme d'amandes que j'ai utilisé pour réaliser cette parure que je trouve rayonnante. Rien de tel pour avoir bonne mine à l'approche du printemps ! Des perles en bois et des apprêts argentés donne du contraste à l'ensemble.

W_DSC00498

W_DSC00494

Comme je me suis éloignée de mon idée de départ, j'ai entrepris une nouvelle méthode : j'ai fait plein de petits rond avec un tout petit emporte-pièce dans toutes mes couleurs.

W_DSC00429

Avec chacun des petits ronds, j'ai fait de toutes petites boules qui une fois aplaties étaient déposées sur une plaque coloris chocolat à la manière aborigène.

W_DSC00431

Cela commençait à prendre tournure mais je n'était pas encore satisfaite par le résultat. J'attendais plus de régularité dans la taille des ronds et dans l'espacement. Cela ne va pas m'empêcher de faire un montage avec ce médaillon. Je vous montrerai le résultat prochainement.

Une dernière méthode a consisté à réaliser des petites boules comme précédemment et à les déposer ainsi de manière régulière et suivant des formes géométrique sur une plaque (mélange de chocolat et d'orange).

W_DSC00433

J'ai ensuite applati toutes les boules en même temps avec une plaque de plexi (pour voir ce qui se passe en dessous c'est mieux !) en protégeant d'un film plastique et en plaçant des cales sur les côtés pour que l'épaisseur soit régulière.

W_DSC00434

Et alors là, je suis très contente du résultat. Je m'approche vraiment du but. Il ne me reste plus qu'à cuire et à monter mes bijoux.

W_DSC00435

Je suis très satisfaite par cette expérience et j'ai hâte de pouvoir vous montrer tous les autres bijoux.

N'hésitez pas à me laisser vos avis et commentaires en bas de ce message.

Posté par aureliab à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,